Archives

    Le coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord-cadre d’Addis-Abeba, Claude Ibalanky, a conféré ce lundi 03 juin 2019 dans son office à Kinshasa, avec des députés nationaux de l’Ituri.

    Les échanges ont porté sur la situation sécuritaire dans la province de l’Ituri, avec une attention particulière accordée aux territoires de Djugu, Mahagi et Irumu.

    Après sa descente en Ituri au mois de mai dernier pour « écouter » les autorités politico-administratives et les communautés locales sur la situation sécuritaire au sud Irumu, cet émissaire du Chef de l’État poursuit les consultations pour dégager les différentes pistes de solution aux problèmes sécuritaires que connaît la province.

    L’honorable Tchedya Patay Raymond, président du caucus des parlementaires de l’Ituri, qui a conduit la délégation, a exprimé sa satisfaction par rapport aux efforts consentis par leur hôte pour la restauration et la consolidation de la paix en Ituri.

    « Nous avons été reçu par le coordonateur du mécanisme national de suivi et il nous a garantie de nous mètre en contact avec le Chef de l’État pour discuter de cette situation » a-t-il poursuivi dans un entretien téléphonique avec buniaactualite.com

    Il a en outre plaidé auprès de cet émissaire du Président Tshisekedi pour une solution politique au problème sécuritaire de l’Ituri.

    Des assaillants armés ont repris les hostilités depuis avril dernier dans les territoires de Djugu et Mahagi, prenant des civils et militaires pour cibles.

    En territoire d’Irumu par contre, il est enregistré plusieurs cas de vol de bétail, les éleveurs locaux accusent les miliciens de la force de résistance patriotique de l’Ituri, FRPI, d’être à la base de cette situation.

    La Rédaction

    Leave A Reply