Archives

    Dans une déclaration politique lue ce mercredi 28 mars devant la presse à Bunia, la coalition Lamuka en province de l’Ituri se dit informée avec beaucoup de regret, d’une certaine « pression » exercée par l’agence nationale de renseignement, ANR, sur les députés provinciaux du FCC, en vue de les forcer à voter pour le candidat Gouverneur de cette famille politique, lors de l’élection prévue le 10 avril prochain par la CENI.

    « Des sources dignes de foi rapportent que le chef de l’ANR adresse individuellement depuis le début de cette semaine, des convocations à chaque député du FCC, pour les séquestrer et leur donner des injonctions sur le nom du candidat Gouverneur pour lequel ils devront voter » peut-on lire dans ce document qui porte la signature de Luc Malembe, communicateur de Lamuka en Ituri.

    En réaction, le Directeur provincial de l’ANR rejette les accusations, indiquant n’avoir jamais ni interpellé, ni entré en contact avec un député provincial sur ces faits.

    Éric Mbwamb appelle par ailleurs la coalition Lamuka à bien orienter ses cibles car les services publics de l’État comme l’ANR ne peuvent en aucun cas se mêler dans les affaires politiques.

     

    La Rédaction

    Leave A Reply