Archives

    Le troisième candidat Gouverneur à présenter ce dimanche 07 avril son projet de société devant les élus provinciaux de l’Ituri, Jean Bosco Lalo, a mit la communauté au centre comme acteur du développement.

    Dans son programme il promet une croissance économique durable en commençant par la dotation des infrastructures socio-économiques de base, notamment la réhabilitation des routes de déserte agricole et d’intérêt provincial, la suppression de toutes les barrières de tracasseries à travers la province, la lutte contre la fraude douaniere et celle des produits agricoles, pétroliers et de minerais, la lutte contre la corruption, la concussion, le détournement des deniers publics, le clientélisme et le tribalisme, la lutte contre le coulage des recettes de la province mais aussi favoriser l’amelioration du climat des affaires.

     

    L’alsphatage des artères principaux de la ville de Bunia et le bétonnage des axes secondaires dans les villes et chef-lieux des territoires, la construction des marchés modernes.

    L’appui à la construction de l’université de Bunia et ses cliniques universitaires, la construction de 47 écoles à travers les chefferies et secteurs et la construction des centres de santé de référence dans chaque zone de santé figurent également parmi ses priorités.

    Le finissage du cabinet du Gouverneur en cours de construction, la construction de l’hôtel du gouvernement, la construction de l’assemblée provinciale, la construction des logements des membres du gouvernorat, de députés provinciaux ainsque des ministres provinciaux, la réhabilitation des maisons carcérales à chaque chef-lieu du territoire intéressent également le candidat.

    Ancien coordonnateur de la société civile de l’Ituri, M. Lalo a promu aussi la sécurité en appuyant les forces de défense et de sécurité pour le désengagement et le démantelement des forces négatives en province, l’implication dans la résolution des conflits fonciers, des limites administratives et du pouvoir coutumier.
    Ce candidat indépendant promet une bonne gouvernance qui va lui permettre de bien assoir sa gestion, atravers des forums de libre expression dans chaque territoire et chefferie qui sera implanté pour des critiques constructives, l’érection des cités d’Ariwara, d’Aru et de Mahagi en villes.

    Dans le secteur de l’énergie, il promet l’appui à la Regideso et CIDRI pour l’amélioration de la désserte en eau potable en Ituri ainsi que l’amélioration de l’éclairage public en ville de Bunia.
    Pour la maximisation des recettes, Jean Bosco Lalo promet épargner chaque mois un fonds pour financer d’autres projets où la province aura des bénéfices, créer des sources de revenus locales pour créer de l’emploi aux jeunes désœuvrés, relancer le secteur du tourisme et moderniser les sites touristiques de l’Ituri tout en combattant le braconnage, l’exploitation illicite de minerais par des bandes armés dans les forêts et réserves.

    Le programme de Maître Lalo semble avoir été apprécié par son auditoire au vue des questions posées et l’intérêt à sa réplique.

     

    La Rédaction

    Leave A Reply