Archives

    Le candidat gouverneur à l’élection du 10 avril prochain Bungishabaku Katho a présenté ce dimanche 07 avril son projet de société devant les élus, un programme axé sur plusieurs aspects notamment la consolidation de la paix, la sécurité et l’autorité de l’État dans toute l’étendue de la province en veillant au renforcement des capacités d’intervention de l’armé pour assurer la protection du territoire provincial et éradiquer les groupes armés opérationnelles en Ituri.

    Comme ses challengers, il préconise aussi l’organisation d’une conférence sur la paix dans les zones en conflit, rappellant toutes les démarches qu’il avait déjà tenté à cet effet, mais qui n’ont jamais aboutties suite au manque de financements.

    Le Professeur Katho a parlé aussi de la bonne gouvernance avec la restructuration de l’administration financière de la province et des entités territoriales décentralisées, focalisant une particulière attention sur la régie financière provinciale, la DGRPI qu’il compte informatiser pour maximiser ses recettes. Il a même exposé devant les députés provinciaux un logiciel conçu par son équipe d’experts pour une gestion saine de cette institution.

    Dans le secteur des infrastructures, il promet la construction et la réhabilitation de certains axes routiers de la province, l’asphaltage de la voirie urbaine de Bunia et le bétonnage des chef-lieux des territoires, la construction, réhabilitation et modernisation des hôpitaux de référence et centre de santé dans chaque territoire et améliorer l’accès aux soins de santé pour tous.

    L’accompagnement dans la construction de l’université de Bunia et quelques instituts supérieurs et universitaires dans les territoires, citant notamment un Institut supérieur de développement rural à construire à Mambasa, la construction et réhabilitation et équipement de certaines écoles partout en province, mais aussi l’amelioration de l’accès à l’éducation pour les enfants.

    La construction d’un hôtel du gouvernement provincial, d’un bâtiment du gouvernorat et de l’assemblée provinciale mais aussi des logements des membres du cabinet du Gouverneur, du gouvernement provincial et de l’assemblée provinciale sans oublier les bâtiments admnistratifs dans chaque territoire figurent également parmi ses priorités.

    En économie, le Candidat de la coalition Lamuka promet améliorer le climat des affaires, combattre les tracasseries sous toutes ses formes, lutter contre la corruption, la fraude, le détournement, l’importation illicite des produits agricoles et autre minerais, le coulage des recettes, tout en redynamisant d’autres secteurs de production comme l’agriculture avec la production de café, cacao ; pêche et élevage, le tourisme, la forêt, le commerce, l’industrie, les usines et les hydrocarbures .

     

    Il promet également améliorer les conditions de vie de la population avec la création des emplois, la protection de la femme et enfant, l’amelioration progressive de la déserte en eau potable, et enfin la promotion de la culture et du sport.

    Dans une présentation jugée pertinente par l’assistance qui l’acclamait à chaque instant, ce scientifique et homme de Dieu, ancien recteur de l’université Shalom de Bunia a répondu aisément à une quarantaine de questions qui lui ont été posées par les grands électeurs.

     

    La Rédaction

    Leave A Reply