Archives

    Le vice-gouverneur de la province de l’Ituri a procédé officiellement le lundi 18 juin 20juin 2018 au lancement officiel des épreuves de l’examen d’État édition 2017- 2018 dans la cour de l’école primaire officielle,EPO-ville en ville de Bunia .C’était en présence des membres du gouvernement provincial,des partenaires éducatifs ainsi que de la représentante du ministre national de tutelle venue de Kinshasa la capitale .Dans son mot,l’autorité provinciale a affirmé que ces épreuves se déroulent sous une forte surveillance du gouvernement provincial de l’Ituri.

    “Toutes les dispositions sont prises,tout va se passer comme il faut. Il ya quelques jours,nous nous sommes réunis avec les membres du conseil provincial de sécurité pour prendre certaines mesures pour que ces élèves finalistes passent avec toute quiétude ces épreuves”,a déclaré Pacifique KETA UPAR à buniaactualite.com.
    Il a également précisé que tous les services de sécurité et les forces de l’ordre sont activés par rapport à tout ce qui pourra survenir comme dérapage.
    Même tous les centres ouverts en Djugu,territoire où l’incertitude sécuritaire continue à planer ainsi que dans la chefferie de Walendu Bindi,bastion de la milice de la FRPI,renchérit l’inspecteur principal provincial de la province éducationnelle ituri 1,SOSTENE SHABISHIMBO.
    Jusque ce mardi 19 juin aucun incident n’est signalé.

    Au total 10.415 élèves finalistes du secondaire de la province éducationnelle Ituri 1 répartis dans 30 centres prennent part à ces épreuves depuis le lundi,elles prendront fin le jeudi.

    Placide UCIRCAN

    Leave A Reply