Archives

    Abdallah Pene Mbaka(à droite) avec Pacifique Keta Upar désormais Gouverneur par intérim de province de l’Ituri.
    Photo/Thierry Lole
    Pacifique Keta Upar, le vice gouverneur de l’Ituri, assumera désormais l’intérim du Gouverneur de province d’une manière officielle.

    Ceci après une série de spéculations sur une possible déchéance du Gouverneur Abdallah Pene Mbaka à la tête de la province que vient de confirmer un message phonique du ministre de l’intérieur Henri Mova Sakanyi daté du 19 décembre et dont buniaactualite.com s’est procuré une copie.

    Dans ce message on peut lire: « Vous saluer et vous informer que stop être désigné pour assumer intérim progouv stop sentiments patriotiques fullstop » fin de citation.

    Ce message est suivi d’une lettre qui demande à l’ex-gouverneur Pene Mbaka de se rendre rapidement à Kinshasa pour une consultation.

    La société civile de l’Ituri salue la décision prise par le ministre et solicite qu’une enquête judiciaire soit menée à l’encotre d’Abdallah pour détournement des biens publics.

    « Nous avons milité depuis longtemps pour le départ de l’ex-gouverneur Abdallah Pene Mbaka et si aujourd’hui il peut arriver que sa hiérarchie puisse le mettre de côté quelque soit la procédure utilisée mais déjà pour l’Ituri c’est quelque chose par ce qu’il a commis beaucoup de torts à la province. Il y a beaucoup de biens de la province qu’il a pris pour lui même et nous pensons qu’il ne faille pas qu’on s’arrête à ce niveau là, on doit aller plus loin jusqu’à ce qu’une enquête soit ouverte où qu’il soit déféré devant les juridictions compétentes enfin qu’il réponde des actes qui lui sont reprochés » a déclaré Jean Bosco Lalo, Coordonateur de cette structure citoyenne.

    Abdallah Pene Mbaka était élu Gouverneur de l’Ituri par les députés provinciaux depuis avril 2016. Pendant ses trois ans passés à la tête de la Province, d’abord comme commissaire spécial, ensuite comme chef de l’exécutif élu, il a été plusieurs fois critiqué par la société civile provinciale ainsi que d’autres notabilités de la province pour la mauvaise gestion ainsi que son incapacité à faire décoller l’Ituri devenue autonome après le démembrement de l’ex province orientale.

    La Rédaction

    Aucun commentaire

    Leave A Reply