Archives

    C’est le mardi 11 octobre 2022 à Bunia que le gouverneur militaire de l’Ituri a procédé au lancement officiel du projet de 145 territoires pour le compte de la province sous sa gouvernance, c’était lors d’une cérémonie y afférente qui s’est déroulée à l’esplanade du gouvernorat.

    Il il y a lieu de retenir que l’Ituri sera bénéficiaire d’au moins 103 projets de développement local. Parmi ces projets, on relève 60 écoles, 38 centres de santé et maternité sans oublier 5 bâtiments administratifs à construire. Tous les 5 territoires de la province sont concernés, à la hauteur de 10 millions de dollars chacun.

    S’agissant de l’exécution de ces ouvrages, des appels vont dans le sens d’exhorter les membres de la communauté Iturienne de s’en approprier, et aux partenaires d’utiliser la main d’œuvre locale. Pour ce qui est de l’insécurité perpétrée par des miliciens, une interpellation leur a été aussi lancée par l’administrateur militaire du territoire de Djugu, parlant aux noms de tous les bénéficiaires.

    « Aux groupes armés locaux de saisir cette opportunité en laissant libre accès à nos partenaires et à leur personnel pour l’exécution des travaux en toute quiétude », a plaidé le colonel Jean-Ladis Maboso.

    Le patron de l’état de siège en Ituri est revenu principalement sur les objectifs de ce projet, en abordant ses impacts sur le terrain, qui vont dans le sens de réduire les inégalités sociales et de diminuer la pauvreté.

    « Le programme permettra en outre de renforcer le capital humain ainsi que les capacités d’initiatives et de résilience des communautés vulnérables », a dit le lieutenant-général Luboya N’Kashama Johnny.

    Selon les informations révélées lors de la même cérémonie, les travaux seront bientôt lancés sur le terrain par des entreprises sélectionnées pour cette fin. Dans l’entretemps, certains analystes abordés par buniaactualite.cd disent « attendre la concrétisation réelle de tous les 103 projets sans interruption », rappelant ainsi plusieurs autres « petits projets du gouvernement central ou encore provincial non achevés ».

    A noter que, le gouvernement de la RDC a mis en place le Programme de développement local des 145 territoires pour, selon lui, « améliorer les conditions et cadres de vie des populations rurales ».

    Le coût du programme, estimé à 1,66 milliards USD, sera financé principalement par les ressources du Gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC). Il s’articule autour des 4 grands domaines d’intervention, dont les infrastructures, la revitalisation des économies locales, le renforcement de la gouvernance locale et le développement d’un système de partage d’informations.

    David Ramazani

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!