Archives

    C’est l’essentiel à retenir du dîner d’échange organisé à Bunia le samedi 27 mars 2021 sur la situation sécuritaire de la province de l’Ituri entre les leaders des confessions religieuses, les autorités provinciales et autres acteurs de la société civile.

    Dans un échange avec bunia actualite.com, le pasteur James Byensi de l’ASBL les rebatisseurs et l’un des organisateurs de la séance renseigne que trois grandes recommandations ont été formulées.

    “ Il ya trois grandes recommandations à retenir, la première est qu’aucune communauté ne puisse s’approprier les groupes armés, par ce que nous voyons il ya des membres de certaines communautés qui disent que ” ile iko batoto yetu ” ( du swahili: ce sont nos enfants ), pendant ce temps ils sont entrain de détruire les infrastructures et les vies sacrées des autres. La deuxième des choses, c’est la désolidarisation avec les miliciens qui doit être effective et sincère. Si nous voulons vraiment arriver à la paix. La troisième des choses c’est l’organisation d’une conférence provinciale sur la paix avec les vrais leaders ” explique t-il.

    Pour cet homme de Dieu, chaque fils et fille de l’Ituri doit vivre la paix avec l’autre.

    “ Si chacun d’entre nous devient ambassadeur de la paix dans sa famille, avenue, quartier….Nous pouvons retrouver la paix en Ituri ” a-t-il conclu.

    La Rédaction

    Aucun commentaire

    Leave A Reply