Archives

    Ils sont au total 171 détenus de la prison centrale de Bunia qui comparaissent depuis le 04 mai dernier devant la cour militaire de Kisangani siégeant en audiences foraines à Bunia pour des dossiers en appel.

    Le Major Camille Nzonzi Mokonyo, directeur de cette maison carcérale qui s’est confié à buniaactualite.com a indiqué que la plupart des personnes devant la barre avaient été condamnées au premier degré avant d’interjeter appel pour tenter d’obtenir l’allègement ou la remise de leurs peines.

    “ La cour militaire de l’ex-province Orientale qui coiffe aussi l’Ituri est ici pour juger les gens qui étaient condamnés au 1er degré au niveau du tribunal militaire de garnison et qui avaient interjeté appel ” a-t-il expliqué.

    Selon cet officier de l’armée, il y a parmi les détenus ceux qui ont saisi le juge d’appel individuellement, soit parce qu’ils ont été condamnés à la peine capitale ou à perpétuité, d’autres collectivement, notamment ceux qui sont poursuivis pour crimes des guerre et crimes contre l’humanité.

    Conduites par le premier président de cette juridiction, les audiences appuyées par la section d’appui à la justice de la Monusco se tiennent dans l’enceinte même de la prison centrale de Bunia et devraient durer 21 jours, a affirmé notre source.

    Jonas Fafa

    Leave A Reply