Irumu: une ONG alerte sur l’enrôlement des enfants dans les groupes armés

Plusieurs enfants âgés de moins de 18 ans seraient enrôlés de force dans les groupes armés actifs en chefferie de Walese Vonkutu dans le territoire d’Irumu, privince de l’Ituri.

L’alerte est du coordonnateur de l’ONG Convention pour le respect des droits de l’homme CRDH antenne d’Irumu.

Dans un échange avec buniaactualite.com Christophe Munyanderu appelle le gouvernement congolais et ses partenaires de la communauté internationale à vite agir pour sauver la vie des enfants dans cette région en proie à l’activisme des miliciens armés.

« Nous avons plusieurs enfants qui sont déjà enrôlés dans les groupes armés. La cause est multiple. On peut avoir un enfant qui a perdu ses parents suite a la guerre, non scolarisé et exposé à la consommation abusive des boissons fortement alcoolisées, il trouve que pour survivre, il faut nécessairement adhérer aux groupes armés » a-t-il expliqué.

Il y a quelques jours, plus de 15 enfants soldats appartenant à un groupe Mai Mai ont été réinsérés dans la communauté avec l’accompagnement de la CRDH en partenariat avec AGOP.

« Ces enfants s’étaient rendu aux FARDC et un monitoring est à pied d’œuvre pour que ces enfants puissent retourner à la vie civile » à ajouté ce défenseur des droits humains.

Christophe Munyanderu interpelle cependant les parents à ne pas laisser les enfants s’enrôler dans les forces négatives.

Et aux autorités il demande de promouvoir l’éducation des enfants pour lutter contre ce fléau.

Constant Sam Bagalwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!