Archives

    L’ONG dénommée Convention pour le respect des droits de l’homme CRDH antenne d’Irumu rapporte la neutralisation ce samedi 15 octobre 2022 par l’armée loyaliste, de trois(3) miliciens attribués à un nouveau groupe armé créé dans le sud du territoire d’Irumu, appelé “Tchini ya Tuna”.

    D’après son coordonnateur dans cette région, les assaillants se sont tout d’abord attaqué aux civils avant de s’emprendre aux FARDC. L’incident est survenu au moment où l’administrateur militaire de cette entité préparait l’enterrement digne de douzes(12) civils lâchement abattus la veille par ces rebelles.

    Un bilan également confirmé par l’Armée qui cependant qualifie les auteurs de l’attaque de “bandits armés”, évitant de reconnaître l’existence de ce nouveau groupe de milice “Tchini ya Tuna”.

    Jusqu’à ce soir, il s’observe un important mouvement de la population qui fui la localité de Makayanga pour regagner le contre de Komanda, ceci suite aux coups de feu qui continuent à se faire entendre. Base, quartier le plus populaire de cette agglomération également se vide de ses habitants.

    Cette partie de la province de l’Ituri pourtant placée sous état de siège depuis mai 2021, reste le théâtre des tueries massives et en répétition, oeuvre de différents groupes armés, principalement des rebelles ougandais de l’ADF qui ont multiplié les attaques contre plusieurs villages situés le long de la route nationale numéro 04, forçant les habitants à fuir leurs domiciles.

    Jules César Katsipa

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!