Archives

    Des rebelles ougandais de l’ADF, dont les exactions ont connu une courte accalmie dans la chefferie de Walese Vonkutu au sud du territoire d’Irumu, ont réapparu en pleine journée de ce vendredi 16 septembre 2022 et tuant deux personnes.

    Un couple en pleine activité champêtre dans la localité de Kazaroho à l’ouest d’Ottomaber, a été surprise par ce terroristes.

    La coordination territoriale de l’ONG Convention pour le respect des droits de l’homme CRDH active dans cette partie de l’Ituri qui rapporte la nouvelle à buniaactualite.cd, cite comme source le fils de ce couple, qui a réussi à s’échapper lors du meurtre de ses deux parents.

    « Les parents n’ont pas un autre moyen à nourrir leur familles à part les champs. C’est pourquoi, ils fréquentent les champs malgré le risque. Aux autorités de prendre des mesures adéquates » exhorte Christophe Munyanderu, coordonnateur de cette structure citoyenne, appelant l’armée à procéder au lancement des opérations militaires “de grande envergure”.

    Une nouvelle tuerie qui intervient alors qu’un calme apparent régnait dans cette partie depuis quelques semaines.

    Malgré l’état de siège en vigueur dans cette partie du pays depuis plus dune d’une année, plusieurs villages du tronçon Komanda-Luna restent vidés de leurs habitants suite à aux nombreuses attaques attribuéee à ces hors-la-loi.

    Même la mutualisation des forces congolaises avec l’armée ougandaise arrivée depuis novembre de l’année dernière, n’a pas réussi jusque-là à stopper le calvaire vécu par la population civile des territoires d’Irumu et de Mambasa en Ituri ainsi que dans la région de Beni au Nord Kivu.

    Verite Johnson

    Leave A Reply