Archives

    Après la nomination de Dieudonné Magay Missa, comme nouvel Administrateur du Territoire de Watsa dans la province du Haut-Uélé, à l’issue de la dernière ordonnance du Chef de l’État lue à la télévision nationale, certaines voix se sont levées, notamment la ligue des jeunes Mbila, pour tenter de s’opposer à l’arrivée de cet originaire de Rungu à la tête dudit territoire.

    Un acte qualifié de simple “manipulation politique” orchestrée par quelques élus de Watsa pour barrer la route à un fils du Haut-Uélé, à en croire l’ingénieur Godefroid Gbangu Tikima.

    Au regard des preuves et autres informations à notre possession, si ces élus continuent leur sale besogne, nous n’aurons pas d’autre choix que de les traduire en justice pour incitation à la haine tribale et à la rébellion“, a menacé ce notable de la même province au cours d’un échange avec buniaactualite.cd

    Il a, de l’occasion, invité les jeunes de deux territoires, Watsa et Rungu à préserver “l’héritage commun de l’unité que nous ont légué nos parents” car, a-t-il insisté, “notre province a toujours été une havre de paix”.

    Preservons ce patrimoine commun. Les conséquences des conflits interethniques sont très néfastes et traversent même des générations“, a prévenu ce haut cadre de l’administration publique en Ituri.

    La Rédaction

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!