Archives

    La synergie des sociétés civiles en territoire de Watsa dans la province du Haut-Uele notamment : la société civile forces vives, la société civile du Congo et la nouvelle société civile congolaise, vient d’annuler l’action citoyenne projetée pour ce vendredi et samedi dans le secteur kibali afin de protester contre l’interpellation de chef de secteur Dieudonné Surur par le parquet de grande instance d’Aru (Ituri) suite à une plainte déposée par les opérateurs économiques de la région pour réclamer leur paiement après l’exécution des projets dans le cadre de marché public à Durba.

    Dans une déclaration commune faite ce jeudi soir 22 février 2024, ladite synergie annule sa décision, celle de couper la circulation sur la route Durba-aru précisément sur l’axe Aungba&Gatanga.

    Selon l’esprit de cette déclaration, cette décision d’annulation est prise dans le but de privilégier la paix et d’éviter toutes relations tendues entre Aru et Watsa, deux entités sœurs (Ituri et Haut-Uele) pendant cette période sécuritaire très fragile. Par ailleurs, la Synergie veut voir ce problème être résolu dans le cadre purement africain, c’est-à-dire autour d’une table.

    De son côté, le président de la communauté Lugbara dans le secteur Kibali présente le mea culpa pour la population du secteur Kibali au nom de sa communauté suite au geste posé par ses frères et rassure que les dispositions sont déjà prises pour qu’une solution soit trouvée à l’amiable dans ce dossier.

    « Nous avons été surpris d’apprendre que le chef de secteur kibali a été menacé par les agents de l’ordre au niveau de Boli dans la province voisine de l’Ituri après une plainte déposée au parquet d’Aru par nos collègues entrepreneurs de la région, un chef n’est pas n’importe qui, c’est un dignitaire d’Etat, il représente l’État en secteur kibali, il a l’ordre de chancellerie des ordres nationaux, donc ne peut être arrêté n’importe comment, nous présentons nos pardons à la population de secteur Kibali suite à ce qui vient de se passer au nom de la communauté Lugbara vivant à Durba,nous vous rassurons que ce cas ne se reproduira plus », a-t-il indiqué tout en rassurant que « Bientôt une solution à l’amiable sera trouvée à ce problème », a déclaré Soleil Andama au micro de buniaactualite.cd

    Il sied de rappeler que le chef de secteur a été interpellé à Boli (limite entre l’Ituri et le Haut Uele) alors qu’il revenait des soins à Ombayi (Ariwara). Les opérateurs ayant exécuté des travaux publics en secteur kibali lui reprochent à travers la fédération des entreprises du Congo d’Aru d’avoir retardé le paiement de leurs factures. Réagissant à cette accusation, monsieur Dieudonné Surur avait précisé qu’un accord a déjà été trouvé entre les deux parties et que le secteur Kibali a déjà commencé à payer leur argent par tranche depuis le début de cette année 2024.

    Roméo Patient Lokana

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!