Archives

    Denis Ukumu est un nom bien connu du monde sportif en Ituri. Né à Kasenyi, le 17 juillet 1987, il s’est illustré comme l’un des meilleurs arbitres de la province de l’Ituri, au Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC). Personne avant lui (en 2014) n’était aligné à la Linafoot.

    Licencié en Sciences commerciales et financières, enseignant dans plusieurs écoles secondaires à Bunia, Ukumu avait une passion pour l’arbitrage. Sa carrière décolle trop tôt. Dès 2007, après les études humanitaires, il acquiert des notions basiques sur l’arbitrage.

    Au fil des années, il a su se forger une réputation de « rigueur », d’« amour du travail », d’« objectivité » et d’« impartialité », ce qui lui a valu d’être choisi pour arbitrer de plus en plus de matchs importants, tant au niveau local, régional et national. À son actif, plusieurs grandes affiches sont l’AS Dauphin Noir (Goma) vs TP Mazembe (Lubumbashi), le 10 mars 2024, l’AS Maniema (Kindu) vs Vita Club (Kinshasa), le 31 mars 2024, etc.

    10 ans à la Linafoot

    À jamais le premier. L’histoire remonte à 2014. Cette année-là, Ukumu officie son premier match en Ligue nationale de football (Linafoot). Au stade du 15 octobre, l’US Sokozaki (Butembo) reçoit l’AS Dauphin Noir (Goma). Dans un stade électrique ce soir-là, il brille par ses décisions.

    Surnommé localement « l’international », le fédéral Ukumu a une trajectoire : décembre 2013, il est le seul arbitre de l’Ituri qui réussit à la formation organisée par des instructeurs FIFA-CAF-FECOFA à Kinshasa sur les différentes modifications aux lois de jeu, les techniques d’arbitrage et la gestion des phares de jeu. Des formations similaires, il en a suivi aussi à Goma ou Kisangani.

    Pour la saison sportive 2023-2024, il a dirigé au total 7 matchs, dont 5 à la phase de Pool et 2 autres au play-off.

    Ukumu, un modèle par exemple

    L’arbitre central est celui qui a le dernier mot. Il possède ce côté décisionnaire. Ukumu, c’est avant tout Dieu. « Tout cela, c’est le fait de mettre Dieu comme ma seule suffisance et de savoir qu’sans Dieu, je ne réussirai jamais, bref, ma force, c’est l’Éternel seul », mentionne-t-il à buniaactualite.cd

    Sur le terrain, il est au service du jeu. Son sifflet est rarement controversé. À chaque fois qu’il est aux commandes, Denis Ukumu Umangu est en mission. Objectif : « Devenir sur le continent, bref, international d’élite à la FIFA », ambitionne-t-il.

    Ambitieux, l’arbitre très prometteur de la ville de Bunia garde tout de même quelques souvenirs tristes de son parcours. Il a fait face, deux fois, à l’agression du public « ignorant ».

    « Les agressions nous sont arrivées au moins à 2 reprises, mais cela ne nous a pas empêché de continuer. Pour gérer un public ignorant, ce n’est pas facile : tel que vous le connaissez, l’arbitre est celui sur qui reposent tous les maux (…) », poursuit M. Ukumu.

    Verite Johnson

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!