Grogne à l’EPST et l’ESU : Sama Lukonde donne des instructions pour décanter la situation des enseignants et professeurs

0

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a instruit, jeudi 4 mai, en urgence les ministres du Budget et des Finances, ensemble avec ceux de l’EPST et de l’ESU, à trouver des solutions idoines aux revendications salariales des enseignants et des professeurs d’université.

Sama Lukonde a donné ces instructions lors d’une réunion qui avait pour objectif de décanter la grogne au ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique(EPST) ainsi qu’à celui de l’enseignement supérieur et universitaire(ESU).

Selon le ministre de l’EPST et son collègue de l’ESU, le chef du gouvernement a donné des instructions claires pour que tout soit mis en œuvre dans le seul but de rencontrer les préoccupations des enseignants et des professeurs.

«Vous avez suivi déjà que les inspecteurs qui ont décrété la grève et qu’ils s’apprêtent à boycotter les épreuves certificatives et même tous les autres enseignants pour les engagements d’avril ainsi que les primes d’encadrement de la paie pour les cadres et agents des services centraux. Nous venons donc de faire un tour d’horizon autour du Premier ministre », a indiqué Tony Muaba, ministre de l’EPST.

Il a annoncé la mise sur pied d’une concertation permanente urgente en vue de trouver des solutions dans le secteur de l’éducation :

« Il a été décidé qu’un cadre de concertation permanent urgent soit mis en place dès demain autour du ministre d’État, ministre du Budget pour que déjà tous nos services techniques, DINACOP, inspection, ainsi que le secrétariat général accompagnés des leaders syndicaux, nous puissions déjà étudier comment nous pouvons prioritairement indiquer ce qui peut être dégagé pour essayer de régler les problèmes urgents et tout le reste, pour rentrer dans le fonctionnement normal et assurer la paie régulière de tout ce qui a été convenu dans la mesure du possible ».

Pour ce qui est des professeurs d’universités, le ministère des Finances s’active à décaisser des fonds pour le mois d’avril, d’après Muhindo Nzangi, ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire.

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!