Archives

    Les terroristes du mouvement du 23 mars, M23, soutenus par le Rwanda, sont bel et bien auteurs de la bombe tombée l’après-midi de ce vendredi 02 février 2024 dans le quartier Mugunga, à l’ouest de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

    Dans son communiqué, les FARDC indiquent que la bombe est venue de la colline de Karuba, où elles mettent la pression sur ces terroristes pour les repousser loin du chef-lieu du Nord-Kivu.

    Aujourd’hui, suite à cette pression, les terroristes viennent de larguer une bombe à partir de Karuba. “La bombe a fini sa course à Mugunga”, précise le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko, porte-parole des FARDC.

    Le bilan fait jusqu’ici état de deux blessés, qui sont pris en charge dans une structure sanitaire et deux maisons totalement endommagées, près de l’école Nengapeta. Le gouverneur militaire intérimaire du Nord-Kivu, le général-major Peter Chirimwami, a rendu visite aux blessés pour s’assurer de leur état de santé.

    Les FARDC maintiennent la barre haute pour déloger les terroristes du M23/RDF des collines de Muremure et de Karuba. En attendant, l’armée invite la population à garder son calme et à ne pas céder à la panique, vu que les Forces armées de la République démocratique du Congo sont déterminées à reconquérir tous les espaces actuellement occupés par les supplétifs de l’armée rwandaise.

    Guerschom Mohammed depuis Goma

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!