Goma : 2 journalistes brièvement interpelés et 3 autres blessés

0

Deux journalistes, parmi ceux qui couvraient la manifestation du collectif des mouvements citoyens et groupes de pression à Goma (Nord-Kivu), ont été interpellés par des éléments de la Police nationale Congolaise (PNC) avant d’être relâchés.

Parmi ceux brièvement arrêtés, Justin Kabumba, correspondant de France24 et Freddy Ruvunangiza de Laprunellerdc et Colombe Fm de Goma. À ces deux se joignent trois autres qui sont sortis avec des blessures dont Moïse Sawa sawa de AP, Merveilles Kiro de Blessing FM et Politico.cd et Héritier Munyafura de l’AFP.

L’événement s’est déroulée à quelques mètres de l’entrée du Gouvernorat de province du Nord-Kivu alors que les éléments de la police tentaient de disperser certains manifestants. Ensuite viendra l’étape des journalistes qui ont été contraints de courir face aux gaz lacrymogènes lancés « exclusivement » sur eux.

Ces chevaliers de la plume, une vingtaine selon un communiqué de Journalistes en danger, poursuivis par les éléments de la police se sont réfugiés dans la parcelle de l’un de leurs, qui habite dans le quartier du drame en attendant que l’ouverture du passage pour regagner les rédactions respectives.

Journaliste en danger demande aux autorités d’assurer la sécurité de tous ces journalistes afin de leur permettre de regagner leur lieu de travail.

GM depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!