Archives

    Le chef de Walendu Djatsi(2e sur la photo) avec le gouverneur Abdallah lors de d’une visite à Pimbo
    Photo ©Luc Malembe
    Pendant trois jours, les chefs des secteurs, groupements et villages Lendu du territoire de Djugu se sont réunis du 20 au 22 mars à Kpandroma dans le walendu pitsi pour obtenir la cessation des hostilités, a-t-on appris de sources locales.
    « la grande résolution issue de notre réunion c’est la cessation des hostilités » a déclaré Emile Longbe , chef de cette entité et initiateur de la rencontre, joint au téléphone par buniaactualite.com
    « Nous avons dit à nos jeunes de ne plus affronter personne. S’ils sont attaqués, nous leur avons demandé de fuir » a-t-il ajouté.

    Dans cette réunion à laquelle les Lendu du territoire d’Irumu n’ont pas pris part, ni l’association culturelle LORI réunissant tous les Lendu du nord(Djugu) comme du sud(Irumu), il a également été décidé de reprendre les activités agricoles pour éviter une famine dans la région.
    « Nous avons compris que la famine est une autre guerre et elle frappe déjà à nos portes » nous a confié le chef Longbe.

    A la question de savoir s’il va faire le déplacement de Bunia pour rencontrer le chef de l’Etat, Joseph Kabila attendu dans cette ville, il n’a pas caché sa crainte.
    « J’ai vraiment peur. Je ne peux pas venir si je ne suis pas bien sécurisé. Un ministre, confondu à moi, a failli se faire lyncher et un officier de la police est mort, abattu par des gens bien connus et personne n’a condamné cet acte. Quand ils me verront moi, que vont-ils faire ? » S’est-il interrogé.

    La Rédaction

    Leave A Reply