Djugu: la communauté Alur se dit en danger et alerte le secrétaire général de l’ONU

Dans une correspondance adressée au secrétaire général des Nations-Unies, la communauté Alur, une des ethnies vivant en Ituri, principalement dans le territoire de Mahagi affirme que ses membres se sentent en danger depuis le regain de l’insécurité dans la commune rurale de Mungwalu à Djugu.

“ Le peuple Alur vivant dans cette région se sentent en insécurité et en danger du fait qu’ils sont devenus la cible directe des éléments de CODECO qui les accuse d’être en connivence avec les Hema et les Nyali dans la récente attaque qui les a opposé aux forces gouvernementales ” indique le document dont buniaactualite.com s’est procuré une copie.

Danny Unyuthoun Ujwiga son président qui signe le document va jusqu’à qualifier de “ génocide ” le dernier massacre perpétré contre les Alurs au cours duquel deux personnes auraient été enlevées par les miliciens de CODECO et beaucoup d’autres exécutées sommairement.

“ Monsieur le secrétaire général, le peuple Alur n’a jusqu’ici pas encore pris les armes contre qui que ce soit ” rappelle-t-il.

Il demande au patron des Nations-Unies d’intervenir pour neutraliser si possible les groupes armés hostiles au processus de paix pour rétablir durablement la sécurité et la dignité des populations.

Constant Sam Bagalwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!