Archives

    Un homme identifié comme milicien de CODECO vient d’être tué par la population en colère ce vendredi 18 février 2021 sur l’avenue Butembo, quartier Zubula, dans la commune rurale de Mungwalu.

    Selon le coordonnateur de l’ONG Justice et dignité pour tous, ce présumé assaillant était en débandade après la puissance de feu exercée contre leur groupe par l’armée loyaliste.

    Ces hors-la-loi avaient en effet installé leur base dans les localités de Panduru, Saïo et Nzebi.

    Ce sont les coups de feu que le rebelle en débandade a commencé à tirer en l’air qui ont alerté la population et les forces de l’ordre, selon la même source.

    Très en colère, la foule qui a accouru s’en est pris à la victime après que les forces de l’ordre aient réussi à récupérer son arme.

    « On vient d’arrêter un élément de CODECO ici à l’avenue Butembo. La population vient de le lapider et le brûler vif ici au rond-point de la cour de cassation » précise Anecho Baby répondant à une question de buniaactualite.com

    C’est le deuxième assaillant à subir la justice populaire en l’espace de deux jours, après celui abattu dans les mêmes circonstances la veille, alors qu’il tentait de s’attaquer à un militaire FARDC.

    Pour l’heure, les forces armées continuent à pourchasser l’ennemi après l’avoir délogé de Saïo, la base qu’il avait déjà occupé.

    Des tirs d’armes légères continuent à se faire entendre dans la périphérie de cette cité minière du territoire de Djugu, où la tension est montée d’un cran hier jeudi après que l’armée congolaise ait décidé de déguerpir les rebelles des concessions minières qu’ils occupent depuis quelques jours, s’adonnant à l’exploitation artisanale d’or, affirment des témoins.

    Gloire Mumbesa

    Leave A Reply