Djugu: 8 morts dont un Colonel de l’armée dans une fusillade par un militaire incontrôlé à Bambu

Image d'illustration

Un militaire incontrôlé de l’armée congolaise a ouvert le feu tuant 5 civils et 3 de ses compagnons d’armes, la scène macabre s’est déroulée tôt le matin de ce dimanche 17 avril 2022 dans le groupement Yalala en territoire de Djugu.

La société civile locale qui livre l’information à buniaactualite.com précise que parmi les victimes se trouvent des usagers de la route Bunia-Mungwalu qui ont été surpris par des coups de feu ainsi que des soldats FARDC qui tentaient de maîtriser le tueur.

Selon Idris Lokana son coordonnateur, un Colonel de l’armée et commandant de bataillon déployé dans la zone ainsi que ses deux gardes de corps ont été tués.

« C’était aux alentours de 05 heures locales quand des coups de feu ont retenti au niveau du rond-point de Bambu. Il s’agissait d’un militaire incontrôlé, on ne sait animé par quel esprit qui a commencé à tirer sur les civils passagers. Du coup, le Commandant Bataillon adjoint est venu avec ses gardes de corps pour tenter de le maîtriser mais en vain. Ce militaire va aussi tirer sur eux. C’est alors que d’autres militaires sont venus pour l’éliminer et limiter les dégâts » a-t-il expliqué.

Tout en condamnant le drame, ce leader des forces vives dans le secteur de Walendu-Djatsi dément aussi la première information qui a circulé et même relayée à tord par notre média, et qui a attribué l’incident aux miliciens de CODECO.

Idris Lokana félicite en outre l’intervention des militaires qui a contenu la situation, ajoutant que le calme est revenu et la circulation des véhicules a repris.

Nos efforts pour entrer en contact avec le porte-parole de l’armée régulière en Ituri pour sa version des faits n’ont pas abouti.

Mathieu Vatsos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!