Archives

     

    Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) affirment avoir neutralisé, au cours des opérations militaires entre le 16 et 17 juin 2020, au moins 15 miliciens CODECO et récupérées 5 armes du type AK-47, à Djugu.

    « Sur l’axe Rity-Wari, l’armée à infligée une perte énorme du côté ennemis. Après échange des tires, l’armée a neutralisé de manière légitime 15 hors la loi et 5 armes AK-47 récupérées pendant les opérations Zaruba ya Ituri 2. Il y a eu 3 blessés côté FARDC » a indiqué à buniaactualite.com, le porte-parole militaire

    Dans la région de Pkandroma, en territoire de Djugu, des accrochages ont opposé dans la nuit mardi à ce mercredi 17 juin, les éléments FARDC et PNC en patrouille contre la milice Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO).

    « Un civil a été tué par balle ennemie et trois policiers blessés. Actuellement, la situation est sous contrôle de l’armée régulière » poursuit le lieutenant Jules Ngongo.

    Selon le porte-parole Ngongo, dans les Walendu Djatsi, Pitsi, Tatsi, et même du côté du territoire de Mahagi, la population commence « à regagner » leur milieu d’origine de « manière timide » annonce-t-il.

    Sous le commandement du général Yav Avoul, la traque des ces miliciens se poursuit normalement à Djugu et Mahagi, jusqu’à « les obliger à déposer les armes » conclut-il.

    Actif depuis 2017, le groupe armé de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO), est à la base de plusieurs atrocités extrêmes, occasionnant une situation sécuritaire et humanitaire inquiétante, dans les territoires de Djugu et Mahagi, en Ituri.

    David Ramazani

    Leave A Reply