Archives

    Les services de sécurité viennent de présenter ce vendredi 22 octobre 2021 au gouverneur militaire de l’Ituri un ancien chef rebelle accusé d’entretenir à nouveau des contacts avec différents groupes de milices actives dans cette région, notamment CODECO, ADF et FPIC.

    Le nommé John Tibasima (à ne pas confondre avec le Sénateur John Tibasima Mbugemu) a été arrêté et détenu par l’armée depuis le 29 septembre dernier.

    Il est soupçonné d’entretenir des relations avec les groupes armés de l’Ituri dans l’objectif de les regrouper dans un nouveau mouvement insurrectionnel dénommé “ Union nationale pour le changement intégral, UNCI en sigle, indique à buniaactualite.com le porte-parole des FARDC dans cette province.

    Selon le Lieutenant Jules Ngongo, cet ex chef de milice de l’Union des patriotes congolais UPC a plusieurs fois été cité dans des entreprises visant à déstabiliser cette partie du pays placée sous état de siège depuis mai dernier par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

    “ Comment comprendre que quand les ADF nous attaquent, nous les frappons. Ensuite c’est l’FPIC qui nous attaque. Quand nous frappons, c’est CODECO qui nous attaque à son tour ” s’interroge notre source.

    Il faut noter que l’incriminé, M. Tibasima qui souvent vit à l’étranger, a été trouvé en possession d’une carte de résidence canadienne, rapporte toujours la même source.

    C’est le deuxième présumé commanditaire ou collaborateur des groupes armés appréhendé depuis l’entrée en vigueur de l’état de siège.

    Le 06 octobre dernier, deux présumés ADF dont une femme qui détenait à elle seule 6 identités différentes, arrêtés à Mahagi près de la frontière ougandaise, ont été également présentés à l’autorité provinciale.

    La Rédaction

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!