Archives

    Plus de 200 personnes nouvellement recrutées ont été sensibilisées à Bunia, le dimanche 06 février, sur les valeurs de “ Fonds Social de la République Démocratique du Congo ”.

    Une séance qui a concerné les points focaux environnementaux, chefs d’équipes, chefs de chantiers et des superviseurs. Conduite par le numéro 1 de cette Agence d’exécution du Gouvernement congolais, elle a été précédée quelques jours plus tôt par une formation sur les aspects techniques et opérationnels.

    Tout ceci c’est dans l’objectif de rendre de prestation de qualité au bénéfice de plus nécessiteux.

    Ils devraient rentrer dans la vision qui est la nôtre, de manière en ce qu’ensemble nous puissions cheminer. Ils ont appris les valeurs de professionalisme, d’intégrité et de l’amour du travail bien fait. Et au-delà de ces valeurs, il fallait leur expliquer sur la consistance du projet : nous ne sommes pas un projet d’infrastructures, nous sommes un projet de protection social ”, a expliqué le coordinateur général de Fonds Social dans des propos recueillis par buniaactualite.com.

    Selon Ruffin Boelongo, les personnes sensibilisées vont intervenir à Bunia dans les THIMO (Travaux à Haute de main d’œuvre). De nouvelles personnes seront identifiées par quartier pour la mise en œuvre.

    Nous identifions les types de travaux adaptés pour être identifiés par la population vulnérable. Nous avons 250 personnes identifiées par quartier, à travers tous les quartiers de la ville de Bunia. C’est notamment le curage de caniveau, l’entretien de la voirie de ville de Bunia et autres. Nous voyons beaucoup plus les personnes nécessiteuses, qui sont nos bénéficiaires et doivent être traitées avec respect et considération”, a-t-il expliqué.

    Chaque bénéficiaire va travailler pendant 100 jours contre une rémunération. Des mécanismes d’accompagnement seront mis en place pour les accompagner, même après les jours de prestation.

    L’enveloppe globale de ce projet “SEP 2” qui va se clôturer en février 2024, est de 445 millions de dollars pour 5 provinces, dont l’Ituri, Nord et Sud Kivu, Kasaï central et Nord Ubangi, avec le soutien de la banque mondiale.

    La rédaction

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!