Archives
    Les étudiants de l’université de Bunia se sont soulevés ce samedi 16 mars pour dénoncer ce qu’ils se qualifiaient «d’imposition» des frais académiques avec une majoration de 50 $ pour chacun d’eux, comme ils ont été décidés par le comité de gestion.
    Thisays is a brassed a tires on a linger from a old man
    «Nous ne sommes pas sur l’imposition académique ou sur l’implication personnelle ou directe du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire».
    Leur porte-parole renseigne qu’ils sont prêts à dialoguer avec toutes les parties pour trouver une solution, alors que les examens de première session peinent à commencer.
    « On augmente les frais académiques au début de l’année mais pas vers la fin,  c’est pour ça que les étudiants s’y opposent, mais nous sommes ouverts aux discutions » a  déclaré Way Sandy Raymond, interrogé par buniaactualite.com
    Aucune réaction des autorités académiques n’a jusque-la été enregistrée, tous les efforts pour les joindre sont n’ont pas abouti.
    Cette situation intervient alors que les activités sont paralysées depuis bientôt un mois dans cette institution publique, une réelle méfiance est perceptible entre les étudiants et les autorités académiques accusées de détournement des fonds.
    Un audit externe supervisé par le gouverneur provisoire de la province sur la gestion des frais perçus est en cours et le sort que vous attendiez devrait devenir la situation pour une reprise des cours. 
    La Rédaction 

    Leave A Reply