Archives

    Les activités sont restées paralysées pour la deuxième journée ce jeudi 29 juillet 2021 à l’université de Bunia UNIBU.

    Les étudiants qui protestent contre la hausse des frais académiques ont encore une fois brûlé des pneus et exigé le départ de leur comité de gestion nouvellement nommé par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire.

    Aucune autorité académique n’a été visible, des barricades étaient placées dans toutes les issues par les manifestants.

    Sur des tableaux placées à l’extérieur le long du boulevard de libération, on pouvait lire: “ les étudiants de l’Unibu exigent le départ immédiat du comité de gestion pour avoir imposé les frais académiques en violation flagrante de l’instruction du ministère de l’ESU et la reconduction de frais académiques selon l’instruction du ministre ”.

    Pendant ce temps, un dispositif renforcé de la police nationale congolaise était observé au niveau de la tribune officielle non loin de la concession de l’UNIBU.

    Joint au téléphone par buniaactualite.com, le recteur de institution publique, le professeur Simba Akokola s’est réservé de tout commentaire.

    Pendant ce temps les manifestants ont durci leur mouvement, appelant les dirigeants actuels de cette université à plier bagages.

    Une assemblée présidée par les étudiants eux-mêmes a même été organisée dans la grande salle de l’Unibu pour fixer le taux des frais à payer pendant que même leur collège dirigé par le Porte-parole Moïse Umirambe à lui aussi été désavoué et interdit d’accès.

    La Rédaction

    Leave A Reply