Bunia: le tribunal militaire se déclare incompétent pour juger le député Boyoko poursuivis pour meurtre

0

Le tribunal militaire de garnison de l’Ituri s’est déclaré incompétent pour juger le député provincial Didier Boyoko, élu de Mambasa, poursuivi pour meurtre dans l’attaque contre un convoi d’exploitants d’or chinois qui s’etait soldé lundi dernier par la mort de deux personnes et le cambriolage de 12 lingots d’or et d’une importante quantité d’argent.

Le tribunal militaire a rendu cette décision à l’issu d’une audience publique tenue ce jeudi 20 juin à la tribune officielle de Bunia, audience consacrée à l’identification des prévenus.


Seuls les 14 détenus, parmi eux 6 soldats FRDC, ayant opéré aux côtés de l’élu provincial de Mambasa, vont poursuivre les auditions devant le tribunal tandis que l’honorable Boyoko lui va être présenté devant la haute cour militaire.

Le tribunal a en outre affirmé que les 12 lingots d’or, d’une valeur estimée à plus de 500.000 dollars, ont été confié au trésor public de la province de l’Ituri. Plusieurs autres biens ont été saisis, notamment des véhicules ayant été utilisés par les suspects pour commette leur forfait.

Lundi 17 juin dernier, des exploitants d’or chinois à bord d’un véhicule ont essuyé des tirs alors qu’ils traversaient le pont Orwa à 30 km au sud de Bunia en territoire d’Irumu. Un sujet chinois et un militaire de l’armée congolaise ont été abattus au cours de l’attaque.

Traqué par la police et l’ayditorat militaire, le député Boyoko et sa bande ont été attrapés à Beni au Nord-Kivu, en possession de l’or volé, alors que visiblement ils s’apprêtaient à traverser vers l’Ouganda.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!