Archives

    Le corps scientifique de l’université de Bunia, COSCUB en sigle, a exprimé son désaveu du recteur de cette institution et son administrateur du budget, les reprochant d’avoir détourné plus de 117.000 dollars américains, montant revelé selon eux, par la commission d’audit externe qui avait été institué par le Gouverneur intérimaire de province en vue de clarifier la situation financière après une vive crise qui a secoué depuis le mois de janvier dernier cet établissement.

    Dans un mémorandum adressé au ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, ces enseignants demandent le départ immédiat du Professeur Barnabé Milala et son chargé des finances.

    « Nous invitons le parquet général à se saisir de ce dossier et nous demandons le relèvement immédiat et sans condition de ces deux autorités et leur désengagement dans la gestion des finances de l’institution » a dit à buniaactualite.com Pélé Kaswara, le président de ce corps scientifique.

     

    L’incriminé de son côté, rejette en bloc ces accusations. Pour le recteur Milala, il n’y a pas eu détournement à l’université de Bunia.

    « Il y a eu un bilan excédentaire et non un déficit, je trouve cela de la distraction de la part du COSCUB, je reste et je continue d’angager l’Unibu » a-t-il indiqué, joint au téléphone.

    Après 2 mois passés sans activités suite à des manifestations des étudiants qui demandaient eux-mêmes le départ de ce recteur ainsi que la baisse des frais académiques, la passation des examens a repris la semaine dernière mais cette nouvelle déclaration des enseignants risque de raviver la tension et paralyser de nouveau les activités dans cette université publique.

     

    La Rédaction

    Leave A Reply