Archives
    Bubu Lenga Constant
    President FEC Ituri
    Photo ©Luc Malembe

    En date du 25 août 2017, le ministre national du commerce extérieur a signé un arrêté portant interdiction de toute importation de boissons gazeuses sur le sol congolais, dans le souci de promouvoir les entreprises brassicoles congolaises.
    Pourtant, le même ministre a signé en l’espace de seulement un mois, 5 autres décisions portant dérogation pour 5 maisons appartenant à quelques operateurs économiques de l’Ituri, autorisés à faire entrer une cargaison de 129.000 casiers de bière en provenance d’un pays voisin, l’Ouganda pour ne pas le citer.
    Le ministre a-t-il lui-même favorisé la violation de sa propre décision ?

    A la fédération des entreprises du Congo, FEC en sigle, cette situation est bien compréhensible :
    « C’est des commerçants qui avaient déjà acheté leur marchandise avant la signature de cet arrêté et qui, naturellement devaient être autorisés à la faire entrer pour ne pas être préjudiciés » explique le Président de cette structure en Ituri, Bubu Lenga Constant, que nous avons rencontré à son bureau de travail ce mardi.
    Pour lui, le ministre est revenu sur sa décision après avoir reçu les doléances de ces commerçants. M.Bubu Lenga estime d’ailleurs qu’il faut saluer le courage de ce ministre qui a prêté une oreille attentive aux préoccupations des opérateurs économiques ituriens.

    Cependant, certains analystes voient dans ce revirement du ministre une grave faiblesse qui risque de rendre difficile l’application même de son arrêté car, s’interroge l’un d’eux, comment interdire aux uns d’importer de la bière alors que d’autres sont autorisés ?

    La Rédaction

    Leave A Reply