Archives

    La cour militaire de l’Ituri a condamné ce jeudi 09 septembre 2021 le député provincial Hubert Bero Piracel à une année de prison pour rébellion suite à un incident survenu dans l’enceinte de la division provinciale de l’éducation lors d’une cérémonie de distribution d’un lot d’ordinateurs, don du gouvernement central à quelques écoles.

    C’était au cours d’un procès en flagrance organisé le même jour jusque tard dans la soirée, le ministère public avait en effet requis 3 ans de servitude pénale pour quatre chefs d’accusations, notamment propagation de faux bruits, imputation dommageable, traffic d’influence et rébellion.

    L’élu de Bunia qui s’est improvisé selon l’accusation, dans cette cérémonie présidée par le Vice-gouverneur policier de l’Ituri, soupçonnait madame la cheffe de division provinciale de l’éducation PROVED d’avoir détourné certains ordinateurs destinés aux écoles.

    “ Il s’est présenté dans la cérémonie sans avoir été invité et a commencé à compter les ordinateurs, voulant même forcer d’accéder dans l’entrepôt. Une attitude qui a interrompu le bon déroulement de la cérémonie officielle ” a soutenu le ministère public.

    Après son délibéré, la cour militaire, unique instance judiciaire habilitée à juger tous les dossiers pénaux en cette période de l’état de siège, a retenu la charge de rébellion contre le député Piracel et l’a condamné à une année de servitude pénale principale avant d’ordonner son arrestation immédiate et son acheminement en prison, a constaté un reporter de buniaactualite.com qui a couvert le procès.

    Il dispose de 5 jours pour interjeter appel devant la haute cour militaire de Kinshasa, ses avocats n’ont cependant rien dit à ce sujet au sortir de l’audience.

    La Rédaction

    Aucun commentaire

    Leave A Reply