Archives

    La journee mondiale du livre et du droit d’auteur a été célébrée ce samedi 23 avril 2022.
    A Bunia, la cellule Consortium des bibliothèques académiques du Congo COBAC, a exposé sur l’historique et l’importance du livre.

    Sa Responsable a indiqué que la jeunesse iturienne en général, n’a pas la culture de la lecture qui conserve pourtant une grande richesse.

    A en croire Madame Amani Mpenda, la pratique du livre est loin d’être visible dans le chef de plusieurs étudiants de l’Ituri et de Bunia.

    « Ce qui fait que seulement 20% des étudiants s’intéressent à la lecture. Par rapport à la monographie que la bibliothèque contient et pour les revues des articles publiés, là on trouve 1% des lecteurs », a-t-elle dit à buniaactualite.com

    Elle a ajouté que la lecture nourrit l’esprit humain, cependant la personne qui ne lit pas a un esprit maigre, on peut même dire qu’elle est malade.

    Retrouvez-nous aussi sur Bunia Actualité TV

    La lecture permet également d’augmenter la capacité intellectuelle, a ajouté madame Amani pour qui la paresse demeure le seul défi qui fait que les jeunes étudiants n’arrivent pas à lire un livre.

    « Ce qui constitue un grand obstacle pour leur évolution intellectuelle », a conclu notre source, avant d’appeler toute la jeunesse à se donner à la lecture au lieu de passer tout le temps sur les réseaux sociaux.

    Son grand souhait est de voir les jeunes se familiariser avec les livres dans les bibliothèque ou alors les télécharger sur internet.

    Constant Same Bagalwa

    Leave A Reply