Archives
    Des pneus brûlés et passage barricadé à l’entrée de l’hôpital général de référence de Bunia.
    Photo/Jean Loika

    Les médecins et corps soignants de l’hôpital général de référence de Bunia ont brûlé des pneus la matinée de ce jeudi 07 février pour dénoncer la mauvaise gestion et la succession qu’ils qualifient de « familiale » à la tête de cet hôpital public.

    Selon une manifestante interrogée par buniaactualite.com, la direction de hôpital a détourné un montant estimé à environ 12 mille dollars et l’encien directeur suspendu a placé son frère pour assurer son intérim alors que ce dernier est lui même impliqué dans le détournement.

    Cette situation a perturbé les activités de cette institution, les malades ont été abandonnés à leur triste sort.

    « Nous voulons toucher à notre 12 milles dollars dont notre chef à désorienté à l’achat de médicaments alors que nous souffrons en travaillons jour et nuit mais également nous ne voulons pas d’une même famille à la direction de notre hôpital. HGR/Bunia n’est pas un royaume et si nos revendications ne sont pas prises en compte, nous n’allons pas retourner au travail » a-t-elle confié sous couvert de l’anonymat.

    Une réunion a été projeté par les autorités pour tenter de trouver un compromis en vue de permettre la reprise des activités dans cette structure sanitaire gérée par l’Etat congolais.

    La Rédaction

    Leave A Reply