Archives

    Plusieurs personnes en ville de Bunia se plaignent d’une nouvelle forme d’arnaque perpétrée par des personnes non identifiées, qui utilisent des téléphones portables.
    En effet, pour réussir leur forfait, ces derniers font miroiter des emplois juteux dans des structures et organismes internationaux au pays ou à l’étranger.

    Pour s’en rendre compte, Mathieu Vatsos, reporter de buniaactualite.com qui a reçu l’appel d’un homme se présentant comme travailleur d’une ONG internationale de la place, nous relate son expérience.

    L’escroc a commencé par lui envoyer un message (sms) disant qu’il y a un poste vacant et qu’il fallait appeler urgemment pour être embauché, le but visé est de pousser la victime à le rappeler.

    Très vigilant, notre confrère qui a vite compris le jeu, n’a pas rappelé.

    « J’ai au départ reçu un sms disant qu’il y’a un travail à l’usine de traitement d’eau au niveau du Camp Ndoromo en ville de Bunia et que je devais le rappeler pour d’autres précisions, chose que je n’ai pas faite. Quelques minutes après, le Monsieur va m’appeler et me dire qu’il s’appelle Justin, chauffeur de l’ONG Oxfam et qu’il est mon ami de longue date, qu’il connaît ma façon d’être et qu’il souhaite me mettre en contact avec le coordonnateur qui va m’embaucher. Le salaire est de 150 dollars, a-t-il indiqué, ensuite il m’a demandé d’appeler le numéro suivant: 0810445990 ».

    Ensuite, Justin va rappeler notre confrère pour demander de préparer une somme d’argent (sans préciser le montant), à remettre à ce coordonnateur pour le motiver.

    « Dès que tu seras embauché, tu me donneras 50 dollars sur ton premier salaire » a-t-il lancé.

    Melchior, une autre victime d’arnaque trouvé en ville de Bunia, a reçu un message en anglais qui lui disait qu’il avait gagné une jeep Prado.

    Le soit disant Manager qui a appelé, lui a demandé de se rendre au shop Vodacom pour retirer des formulaires à remplir et envoyer moyennant 60 dollars américains.

    Interrogées à ce sujet, des sources au sein des maisons de télécommunication nous affirment que n’importe quel informaticien qui s’y connaît, peut pirater un réseau téléphonique, sélectionner des numéros et effectuer de telles opérations.

    Les entreprises cellulaires sont capables d’identifier les pirates, mais pour le faire elles doivent avoir l’ordre du procureur de la République.

    Voilà pourquoi chaque utilisateur d’un téléphone portable, doit être prudent. Des sollicitations du genre, faites ceci vous allez trouver de l’emploi, ou vous avez gagné telle chose pourtant vous n’avez joué à aucun jeu compétitif, il faut s’en méfier.

    La Rédaction

    Leave A Reply