Archives

    Ce lundi 25 avril 2022 vont s’ouvrir à la tribune officielle de Bunia les audiences publiques dans le dossier de vente présumée d’armes et munitions de guerre aux groupes armés.

    Au total 15 prévenus, parmi eux 8 membres des FARDC dont 1 Lieutenant Colonel, 3 Majors, 1 Capitaine, 1 Sergent et 2 caporaux, ainsi que leurs complices civils parmi lesquels 4 femmes, seront à la barre devant la cour militaire de l’Ituri.

    Lire aussi : Djugu: arrestation d’une femme trouvée en possession de plusieurs munitions de guerre

    Ils sont tous poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation, à savoir « vente des munitions de guerre, participation à un mouvement insurrectionnel et détention illégale d’armes et munitions de guerre », comme renseigne un communiqué de la cour parvenu à buniaactualite.com

    Au centre de ce dossier se trouve la prévenue Solange Lotsove, arrêtée le mois dernier par les Forces Armées sur la route de Nizi dans le territoire de Djugu, alors qu’elle transportait sur une moto, un sac de munitions qu’elle ramenait à Bambu, une zone où sont actifs les miliciens de CODECO.

    D’après les sources judiciaires, c’est elle qui a facilité à la justice militaire de remonter la filière jusqu’à mettre la main sur 14 autres suspects.

    La Rédaction

    Leave A Reply