Archives

    Aux environs de 19 heures locales de ce mercredi 01 décembre, de nombreux coups de feu ont retenti à la périphérie ouest de la ville de Bunia, créant la panique dans certains quartiers.

    Le commandant de la Police calme les esprits, en expliquant les faits.

    « Il y a nos partenaires de la Monusco qui étaient en patrouille. A leur retour, ils se sont vus barrer la route par la population. Ils ont voulu se frayer de chemin en tirant quelques coups de balles. C’est ce qui s’est passé vers Shari [ centre de négoce situé à moins de 10km de Bunia ] », a expliqué le major Abeli Mwangu au micro de nos confrères de Canal révélation.

    Le numéro un de la police de la ville affirme qu’il n’y a pas eu « infiltration, ni affrontements entre nos services de sécurité et des groupes armés, mais plutôt de coup de sommation de nos partenaires de Monusco. La situation est calme, mais nous demandons à la population d’être vigilante et de nous inviter ce genre de cas pareil pour ne pas céder la place à l’ennemi ».

    Pendant la même journée du mercredi, un véhicule de la Monusco a tamponné un taximan moto à Bunia, qui est décédé sur place. Situation qui a créé une manifestation spontanée de ses collègues. Des services de sécurité ont vite intervenu pour calmer les esprits.

    La rédaction

    Leave A Reply

    error: Content is protected !!