Archives

    Vue d’un bureau de vote à Bunia.
    Photo/Jean Loika
    Le dernier bureau de vote en ville de Bunia a fermé tard le soir vers 21 heures selon des sources de la centrale électorale CENI. Il s’agit du centre de vote de Lembabo un quartier populaire situé à l’est de cette ville, capitale provinciale de lIturi.

    L’engouement était observable dans tous les centres prévus par la CENI mais les électeurs ont pour la plupart éprouvé de sérieuses difficultés à retrouver leurs noms sur les listes affichées devant les bureaux de vote.

    À certains endroits, des témoins rapportent des bousculades entre la police et des électeurs retardataires qui n’ont pas apprécié la décision de la CENI d’arrêter le vote à 17h. Leurs cartes d’électeurs ont alors été ramassés et ils ont été admis à poursuivre le vote jusqu’au dernier d’entre eux.

    Parmi de nouveaux incidents enregistrés en début d’après-midi, on signale la brève interpellation d’un candidat député membre du FCC au centre de vote dénommé Colonne de feu du quartier Hoho au sud-ouest de la ville. Il aurait été surpris entrain de distribuer des effets de campagne, des papiers contenant son numéro notamment, devant le bureau de vote, ce qui est contraire à la loi.

    Un autre candidat lui aussi membre du FCC est accusé d’avoir « influencé » les électeurs en se présentant dans tous les 19 centres de vote que compte Bunia, faisant en sorte que sa simple présence interpelle les électeurs à lui donner leurs voix. Des témoins affirment ‘avoir croisé dans tous les centres visités.

    Après l’arrêt des opérations de vote, l’heure est maintenant au dépouillement, mais des observateurs contactés par buniaactualite.com dénoncent des conditions peu confortables dans lesquelles se déroule le comptage des voix, évoquant le manque d’électricité dans plusieurs bureaux de vote.

    Les premières tendances de cette élection pourraient être connues tard la soirée avec l’affichage des résultats devant chaque bureau de vote.

    La Rédaction

    Leave A Reply