Bunia : Au stade moderne de Kindia, les  activités sportives n’ont toujours pas débuté officiellement, mais pourquoi ?

Vue extérieure du tout nouveau stade de Kindia à Bunia. Photo ©Visibilité Média

En ville de Bunia, les activités sportives peinent à démarrer officiellement au stade moderne de Kindia plus de 6 mois après la remise « provisoire » de cette infrastructure à l’autorité provinciale. Et la question pendante sur plusieurs lèvres c’est : pourquoi ?

Eh oui, buniaactualite.cd a posé cette question au gouverneur de province le jeudi 05 janvier 2023. L’autorité provinciale révèle que le retard du début des activités sportives est dit à l’envahissement d’une partie de cette concession par des particuliers.

Selon le Lieutenant Général Luboya N’Kashama Johnny, des environnants ont construit notamment des parkings à l’entrée de ce stade. Et sa réponse est claire : “On attendait le maire, on a signé pour qu’on aille rasé tout ça ”, révèle-t-il.

Coût, travaux réalisés … stade de Kindia au cœur des critiques

Le gouverneur de province réceptionnait provisoirement le 04 avril 2022 le  stade moderne de Kindia, financé par le gouvernement central à la hauteur de 10 millions de dollars.

Le coût est les travaux réalisés ont tout de suite provoqué des critiques. « L’éventuel détournement », c’est  alors les mots qui sont restés sur plusieurs lèvres dont celle du député national Jackson Ausse Afingoto.

Je suis déçu pour ne pas dire très choqué ”, lançait cet élu qui ne voit pas la cohérence entre les travaux réalisés et les coûts.

D’une capacité d’accueillir 10.000 personnes, seule la  tribune VIP du stade moderne de Kindia est partiellement dotée des places assises. Pendant ce temps, il manque à ce lieu des sièges pour les fanatiques et pour les joueurs. La même situation est pour les officiels au-delà de l’électricité ou l’eau.

Le 13 avril 2022, dans la suite du premier ministre, Serge Nkonde, ministre congolais des Sports, abordé pour certaines questions liées à cette infrastructure de son domaine,  manqué tout simplement de la « considération » envers des journalistes de la ville de Bunia en indiquant avec arrogance « qu’il ne parlait pas aux journalistes locaux ».

Cependant, la deuxième phase des travaux sont toujours attendus. Ceux-ci serviront notamment à doter ce bijou d’un parking et éventuellement asphalté la route qui le  relie  à la ville. 

Pendant ce temps, au chef-lieu, seul le stade Amani continue d’accueillir les matchs officiels.

Verite Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!