Archives

    Quelques deputés nationaux membres du caucus des parlémentaires de l’Ituri
    Photo d’archive
    Le 12e sommet du caucus des parlementaires de l’Ituri qui s’est clôturé ce mardi 20 février à Bunia a entre autres recommandations, demandé de « relever urgemment » le gouverneur de province, Abdallah Pene Mbaka jugé d’incapable de gérer la crise dans le territoire de Djugu où les violences interethniques ont fait plusieurs dizaines de morts, des incendies de villages, de milliers de déplacés internes et des refugies depuis le mois de décembre dernier.
    Le procureur de la république près le tribunal de grande instance de l’Ituri, Hopeson Bafoa est également dans le viseur pour son « incapacité » à arrêter les coupables dans ces violences et à les traduire en justice.

    Dans leur déclaration politique sanctionnant la fin des travaux, les élus de l’Ituri, soutenus par le diocèse de Bunia, la société civile, la notabilité et différentes autres personnalités, indiquent avoir conduit sur place à Djugu une mission d’évaluation, parcourant ce qu’ils qualifient de «axe de la mort » qu’aucune autorité politico-administrative n’a osé parcourir, allant de Katoto, Kparanganza, Blukwa, Dhendro, Rule pour ressortir par Fataki avant de regagner Bunia.
    « Nous avons constaté sur le terrain l’inaccessibilité à de nombreux corps en décomposition, ce qui risque de causer une épidémie dans la région, l’insuffisance et ou l’absence des forces de l’ordre et leur sous-équipement ainsi que le manque de confiance entre les communautés locales et le gouvernement provincial » peut-on lire dans cette déclaration dont buniaactualite.com s’est procuré une copie.

    Autres recommandations formulées, sauver l’année scolaire dans ce territoire où les élèves ont fui et la plupart des bâtiments scolaires ont été soit incendiés, soit pillés.
    « Il va falloir déclarer Djugu un territoire sinistré et y apporter toute l’assistance nécessaire en vue de permettre le retour des déplacés » .
    Les élus ituriens se sont aussi attaqués à la présence des ressortissants hutu venus du Nord-Kivu et qui se sont installés dans le sud du territoire d’Irumu.
    « On remarque un mutisme du gouvernement central face à l’occupation de l’Ituri par des refugiés hutu rwandais et leur enrôlement par la CENI malgré le refus des ituriens. Nous demandons encore une fois leur rapatriement dans leur pays d’origine » poursuit la déclaration.

    Il faut noter cependant que cette position des députés nationaux ne fait pas l’unanimité de toute la classe politique de l’Ituri. Aucun député provincial ou presque, n’a apposé sa signature sur la dite déclaration et l’assemblée provinciale a boycotté la cérémonie de clôture pourtant invitée, ce qui laisse voir un bras de fer autour du départ du gouverneur de province.
    « Il appartient aux institutions compétentes de s’assumer face à nos recommandations. Les députés provinciaux se sont abstenu, ils sont complices de la destruction de la province. Nous appelons la population à les sanctionner » ont déclaré devant la presse les honorables Grégoire Lusenge et Uma Daniel, rapporteurs du caucus à l’issu d’un point de presse qu’ils ont co-animé à l’hotel Karibuni.

    Des observateurs ont exprimé leur réserve quant à l’impact même de cette déclaration à laquelle l’assemblée provinciale semble clairement opposée, alors qu’elle est le seul organe habilité à voter la déchéance d’un gouverneur.

    « Cette déclaration a une portée politique. Même si elle n’a pas la force de faire partir un gouverneur à elle seule, c’est une voix qui vient de s’ajouter à celle des forces vives qui avaient déjà demandé son départ. Le gouvernement central ne peut pas continuer à ignorer cela » a commenté Maître David Mambo, un acteur politique de la place.

    La Rédaction

    11 commentaires

    1. PATRICKEMERY on

      Nous vous remercions beaucoup pour vos courage, de nous donner une autre image de l’ITURI comme province, nous sommes les ituriens résident à Kinshasa (diaspora) comme les autre disent.
      Ce que nous vous demandons, faite beaucoup d’attention avec les vieux politiciens de l’ituri comme le vieux AUTSHAI et les autres ils sont si nombreux.
      Ici à Kinshasa nous les connaissons très bien ils sont à la merci du pouvoir.
      Nous vous demandons de se lever pour la province voici notre devise ” J’aime la RDC je défend ma Province”.

    2. you are in reality a good webmaster. The web site loading velocity is incredible. It kind of feels that you’re doing any distinctive trick. In addition, The contents are masterpiece. you’ve done a wonderful job on this subject!

    Leave A Reply