Archives

     

    8 corps de personnes sauvagement tuées par les terroristes du mouvement ADF ont été retrouvés à Vuchika dans le territoire de Beni. Des personnes qui avaient des familles et des enfants. Plusieurs personnes ont échappé de justesse à cet horrible événement. L’une d’elles nous raconte son témoignage.

    Roger Paluku vivant à Oïcha fait partie de ceux qui ont échappé à ces rebelles tueurs. Le même jour, il venait de perdre son frère qui a été enterré le 30 janvier 2023.

    Dans une interview accordée à buniaactualite.cd, il témoigne comment il s’est échappé. Le calvaire s’en est suivi.

    « Mon frère a été massacré par machette. J’étais avec mon frère au champ et le temps que je suis allé chercher le réseau, j’ai vu des traces des ADF qui ont saccagé et brûlé des maisons. Quand j’ai voulu rentrer prendre mon frère, on m’a tout simplement dit qu’il était déjà tué par les ADF », témoigne-t-il tout en précisant qu’il y a des corps qui n’ont pas été retrouvés jusque là.

    Sauvé de justesse, il poursuit :

    « On allait tous y passer. C’est juste quand on a entendu les coups de balles que nous avons su qu’il fallait prendre la fuite. Ils ont tué mon frère de la manière la plus atroce qu’il soit. Ils ont fermé leurs mains par des moustiquaires avant de l’égorger comme une bête », déplore-t-il.

    Les jeunes d’Oïcha ont pris la route vers les milieux visités par ces sanguinaires à la recherche des corps sans vie. Ces personnes chères pour leurs familles ont été enterrées sous une forte émotion dans la cité de Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni.

    Samuel Isenge

    Leave A Reply