Archives

    Deux policiers sont aux arrêts depuis le mercredi 27 juillet à Ariwara, un centre commercial du territoire d’Aru.

    En effet, aux environs de 19 heures 30 minutes, les deux policiers en état d’ébriété, ont tiré une dizaine de coups des balles réelles à l’air, causant une panique généralisée dans la soirée du même mardi dans cette région.

    Selon un témoin qui s’est confié à buniaactualite.com, ces deux éléments de la police des frontières étaient en états d’ébriété.

    « On était assis dans une boutique ensemble avec ces deux policiers entrain de consommer la bière mais eux prenaient la boisson Okapi de l’Ouganda, fortement alcoolisée. Ils étaient entrain de discuter en haute voix entre, puis subitement l’un a commencé à tirer à l’air. On y ignore les raisons », a-t-il témoigné.

    Quelques minutes après, les services de sécurité les ont arrêté et conduits au cachot.

    Joint au téléphone, des sources sécuritaires de la police à Ariwara confirment le fait et ajoute que les deux policiers auteurs de la fusillade sont aux arrêts et transféré à la commune d’Aru pour qu’ils répondent de leurs actes.

    Mais déjà, Madhira Matua et Dramile Anyama, les deux policiers de la deuxième classe de la police des frontières arrêtés, seront transféré à Bunia sur la demande de la haute hiérarchie, rapporte une source proche du dossier.

    JC Cazuar Enga

    Leave A Reply