Archives

    L’appel à la mobilisation populaire lancé par les mouvements citoyens dont Lucha en tête, et qui a reçu le soutien notamment du Rassemblement de l’opposition politique a été suivi dans certaines villes et localités du pays, les activités ont tourné au ralenti dans les villes de Goma, Kinshasa, Lubumbashi, Mbujimayi, Beni et Butembo, affirment les organisateurs.

    A Goma, des affrontements ont éclaté tôt le matin entre des jeunes qui brulaient des pneus, barricadaient les routes et la police venus les disperser. Nos sources sur place indiquent que toutes les activités ont été paralysées : pas d’écoles, marches, transport en commun, boutiques, magasins, banques et autres bureaux officiels sont restés fermés jusqu’en fin de matinée.

    La même situation était observée dans la capitale Kinshasa où écoles, marchés, boutiques et magasins n’ont pas ouvert comme à l’accoutumée. Un fort déploiement de la police était visible dans tous les coins de cette mégapole.

    Le bilan de la journée n’étant pas encore facile à établir, les organisateurs parlent cependant de plusieurs arrestations enregistrées à travers le pays. A Goma, la police parle de 8 personnes interpellées, on signale également des arrestations à Kasindi dans le Nord kivu et à Idjwi dans le Sud kivu :

    La Rédaction

    Leave A Reply