Archives

    Cela fait 9 mois depuis le 22 mai 2023 que les femmes et filles affectées par les conflits en Ituri ont été assistées à Kasenyi par la Division Genre, famille et enfants avec des kits d’activités génératrices de revenu (AGR). Kasenyi est une entité lacustre du secteur de Bahema Sud dans le territoire d’Irumu.

    Image d’illustration

    Ce mardi 23 janvier 2024 dans sa deuxième phase du projet intitulé : « promouvoir le leadership, l’autonomisation, l’accès et la protection (LEAP) des femmes et des filles touchées par le conflit, la grave sécheresse et les déplacements forcés en RDC », plus de 120 femmes et filles ont reçu les kits d’activités génératrices de revenu (AGR), par l’entremise de la Division du Genre, de la famille et de l’enfant Ituri .

    Image d’illustration

    Comme modèle, quelques bénéficiaires de la première phase dudit projet ont témoigné leur gratitude à l’ONU Femmes via la Division Genre, Famille et Enfants de l’Ituri.

    « Souvent, nous les mamans nous sommes sous-estimées dans la communauté, pourtant nous avons le même droit que les hommes. Grâce aux kits reçus de la Division Genre, j’ai pu propulser mon capital. Je préparais le pain et j’avais qu’un seul sac de farine, lorsque que la Division Genre est arrivée à Kasenyi et en nous donnant les formations complémentaires avec accompagnement, ça améliore ma façon de travailler. Jadis, j’utilisais un four qui ne m’appartenait pas mais aujourd’hui je dispose d’un four et je suis autonome », a dit une femme bénéficiaire avant d’appeler ses paires à un bon usage. « aujourd’hui vous venez de recevoir les kits veuillez l’utiliser avec intelligence… ».

    Parmi ces kits figurent des sacs de poisson salés, ballon de friperie, des sacs de riz, des bidons d’huile, de farine de froment, des sacs des braises et tant d’autres.

    Image d’illustration

    Ce projet vise la promotion de leadership des femmes et de filles affectées par les conflits armés particulièrement les femmes et filles déplacés. Un projet implémenté par la Division Genre à Kasenyi réalise plusieurs activités entre autres : l’accompagnement psychosocial des femmes et filles victimes de VBG , volets protection et prévention de cas de VBG, différentes formations, d’activités d’apprentissage et tant d’autres. Grâce à ce projet la Division Genre a construit l’espace de cohésion sociale à Kasenyi dans l’optique de partager les expériences, cohabitation pacifique avec d’autres femmes et filles affectées par le conflit.

    Acquis du Projet

    Pour Monsieur Jean-Marc Mazio, chef de bureau en charge de projet et partenariat au sein de la division genre, ces bénéficiaires ne doivent pas se sous-estimer quelques que soient les situations auxquelles elles font face.

    Ce projet donne espoir aux femmes car ça leurs rendent utiles non pas à elles-mêmes mais aussi à la société, au fur et à mesure qu’on évolue, ça peut toujours aider tant soit peu“, a-t-il confié

    Photo de famille

    Ce projet est en partenariat avec ONU femmes exécuté par la Division Genre famille et enfants sous financement de l’Ambassade du Japon.

    Bienvenu Kasima

    Leave A Reply