Archives

     

    Le coup du marteau aura frappé sur toutes les têtes jusqu’au bout. Le pays hôte a été miraculeux jusqu’au sacre final face aux Super Eagles (2-1). Place maintenant aux statistiques.

    Du 13 janvier au 11 janvier 2024, la Côte d’Ivoire, surnommée le pays de l’hospitalité, a accueilli la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Une CAN de belles histoires, une CAN vue par de nombreux comme « la meilleure de tous les temps ».

    La Côte d’Ivoire qui était presque éliminée, sauvée de justesse par une victoire du Maroc face à la Zambie, est allée au bout du miracle. La RDC venue de nulle part a fini 4e sur la scène continentale où elle n’était pas attendue. Le Sénégal et le Maroc, respectivement tenants du titre (avant le sacre des Éléphants) et le quatrième au dernier Mondial, n’ont pas accédé au dernier carré.

    Le Cap Vert, le malheur de la Côte d’Ivoire Portés par Emilio Nsue, les Njaland Nacional ont fait sensation dans cette CAN, un peu à l’image de l’Afrique du Sud ou encore de l’Angola.

    Le soir du 11 février 2024, la Côte d’Ivoire a remporté sa troisième Coupe d’Afrique des nations, devenant ainsi le premier pays à la remporter à domicile depuis l’Égypte en 2006.

    Statiques générales

    Nombre de matchs joués : 52

    Victoires à domicile : 38,46 %

    Victoires à l’extérieur : 23,08 %

    Matchs nuls : 38,46 %

    Victoires à domicile à la mi-temps : 36,54 %

    Victoires à l’extérieur à la mi-temps : 15.38 %
    %

    Matchs nuls à la mi-temps : 48.08 %

    Buts marqués : 119

    Moyenne de buts par match : 2.29

    Matchs avec plus de 2,5 buts : 38,46 %

    Matchs avec moins de 2.5 buts : 61.54 %

    Cleansheet : 53.85 %

    Nombre total de cartons jaunes : 169

    Moyenne de cartons jaunes par match : 3.25

    Nombre total de cartons rouges : 12

    Moyenne de cartons rouges par match : 0.23

    Nombre total de corner : 457
    Moyenne de corners par match : 8.79 d’après les données fournies par Sporty Trader.

    Récompenses individuelles

    • Avec seulement 3 semaines à la tête de la sélection, Emerse Faé, sélectionneur de la Côte d’Ivoire, a été élu meilleur entraîneur de la CAN.

    • Ronwen Williams, portier de l’Afrique du Sud, élu meilleur gardien de la CAN. Il détient le record mondial de 4 penalties arrêtés dans un même match.

    • William Troost-Ekong, défenseur du Nigeria, auteur de 3 buts, élu meilleur joueur de la CAN.

    • Simon Adingra, homme du match de la finale, est élu meilleur jeune joueur de la CAN. Le jeune attaquant de Brighton a été l’un des hommes qui ont porté les Éléphants lors des matchs importants.

    • Emilio Nsue, attaquant de la Guinée Équatoriale, termine meilleur buteur de cette CAN.

    • Le soulier d’or a été attribué à l’Angolais Gelson Ndala et le soulier d’argent à l’Égyptien Moustafa Mohamed.

    • Le prix du fair-play a été attribué aux Bafana Bafana de l’Afrique du Sud.

    Les joueurs de la RDC sont introuvables dans les permanences personnelles. Chancel Mbemba et/ou Yoane Wissa pourront peut-être figurer dans l’équipe type de cette coupe d’Afrique des Nations.

    Verite Johnson

    Leave A Reply